ACTUALITÉINITIATIVEARGUMENTSGROUPE DE TRAVAILCOMITÉTÉLÉCHARGER

Maintenant ça suffit!


par Nadja Pieren, députée au Grand Conseil, vice-présidente UDC Suisse, Berthoud (BE)

Comment peut-on tolérer que le partenaire d'une collègue se fasse tabasser par un groupe de jeunes Est-Européens simplement parce qu'il a réagi verbalement lorsque ces individus harcelaient son amie?

Comment peut-on tolérer qu'un Nord-Africain me fasse une demande de mariage à la gare de Berne uniquement pour pouvoir rester en Suisse?

Comment peut-on tolérer une vague croissante de cambriolages lorsque des gitans est-européens font halte dans la région?

Comment peut-on tolérer qu'une travailleuse d'origine turque revienne mariée de ses vacances en Turquie et doive immédiatement donner son congé parce qu'elle doit rentrer s'occuper de son nouveau mari?

Comment peut-on tolérer qu'une collègue ne puisse pas venir au travail lundi matin parce qu'étant sortie un soir du week-end un Africain à introduit une pilule KO dans sa boisson?

Comment peut-on tolérer que mon père dût, lorsqu'il travaillait encore à la police, régulièrement intervenir contre des violences domestiques, le plus souvent dans des ménages d'étrangers?

Comment pouvons-nous tolérer que nous ne puissions plus nous mouvoir librement dans notre Suisse qui était si sûre jusqu'à aujourd'hui?

Comment peut-on tolérer que nos prisons soient occupées en majorité par des étrangères et des étrangers?

Comment peut-on tolérer que la criminalité augmente sans cesse parallèlement à l'immigration?

Comment peut-on tolérer que le Conseil fédéral refuse d'appliquer une décision du peuple qui en a précisément assez de tout cela?

Il faut que nous expulsions sans discuter les étrangers criminels – pour un avenir sain, sûr et libre en Suisse!

- la version orale du discours fait foi -